samedi 30 août 2014

Barbie à la Fashion Week



Un compte Instagram dédié va suivre les aventures de la "poupée mannequin" de mon enfance durant toute la Fashion Week printemps-été 2015. Drôle et minutieux.


vendredi 29 août 2014

Hello hipsters !

Cette petite parodie tordante sur les hipsters, dont certains sévissent jusqu'à Belleville, m'a rappelé que Lionel Richie avait chanté sur la BO de Soleil de nuit.
On part des hispters, on s'arrête sur Lionel Richie et on arrive à Baryshnikov. Là je dis bravo !


mardi 26 août 2014

Paris depuis la Tour Montparnasse

Ce qui console un peu de la rentrée, cette période ABOMINABLE de l'année, c'est de retrouver Paris.




Si la tour Montparnasse est le plus laid de tous les bâtiments de la capitale, la vue à 360° depuis son sommet est à couper le souffle.








lundi 25 août 2014

Musée de la batellerie de l'Ouest à Redon

Le musée de la batellerie de l'Ouest retrace, à travers un film documentaire et l'exposition de photos, de cartes, de maquettes et d'objets variés, l'histoire du canal de Nantes à Brest.



Le projet des canaux en Bretagne, et notamment celui du canal de Nantes à Brest, fut sérieusement étudié au XVIIIème siècle, avec notamment le concours de François Joseph de Kersauson. L'objectif était alors commercial: il s'agissait de faciliter le transport des marchandises dans la Bretagne intérieure. Mais la réalisation se fera finalement sous Napoléon Ier, pour des raisons cette fois stratégiques, le blocus anglais ne permettant plus les échanges maritimes.
Le canal de Nantes à Brest fut creusé dans des conditions effroyables par des ouvriers de misère, des prisonniers de guerre espagnols et des forçats à la Jean Valjean, qui s'éreintaient dans la boue pour quelques centimètres par jour. Le campement fut même touché par une épidémie de choléra.
Une fois mis en service, le canal connut surtout une activité économique avec le transport fluvial des marchandises, qui atteignit son apogée vers 1850. L'arrivée du chemin de fer en Bretagne fut un premier coup porté, suivi après la deuxième guerre mondiale par le développement du transport routier qui supplanta la navigation marchande. Les tonnages n'étaient pas assez importants pour rivaliser; il aurait fallu réaliser des travaux d'envergure pour agrandir canaux et écluses, et l'activité des mariniers cessa dans les années 1970. Mais dans les faits, le canal n'a pas permis la navigation de Nantes à Brest, à cause de la construction du barrage et de la centrale hydro-électrique de Guerlédan, qui l'a divisé en deux tronçons navigables distincts. La Bretagne avait aussi besoin d'électricité ! Durant des décennies néanmoins, de nombreux mariniers et éclusiers vécurent et travaillèrent en famille sur le canal. En période de chômage, quand le canal et les écluses étaient nettoyés, ces bateleurs en profitaient pour se rapprocher de leurs familles à terre.
Aujourd'hui, le canal de Nantes à Brest, ouvrage magnifique au plus près de la nature, garde surtout un intérêt patrimonial, architectural et touristique, permettant navigation de plaisance, pêche, promenades à pied, à bicyclette ou à cheval. Un éloge du calme et de la lenteur.

Le canal de Nantes à Brest en quelques chiffres:

- 360 km
- 236 écluses
- 8 rivières aménagées
- 60 millions de francs de 1860 (soit environ 150 millions d'euros)
- 2,3 millions de m³ de pierres de taille (l'équivalent de la pyramide de Kheops)


Scaphandre et sa pompe à air


"Ce type de matériel était utilisé par les services des Ponts et Chaussées, pour vérifier l'état des écluses et des divers ouvrages d'art du canal.
L'air envoyé par la pompe depuis la surface arrive au casque par l'intermédiaire d'un tuyau souple et le jeu de soupapes commande son admission et son rejet."









Chaland nantais



"On le rencontre aussi bien à Nantes ou à Rennes qu'à Brest. Il est le maître incontesté des lieux.
En bois, long de 26 mètres, il est toujours rond de l'avant comme de l'arrière. Il peut transporter 140 tonnes dans ses deux cales séparées par un compartiment, le sentineau, qui abrite le fourrage pour le cheval, la barrique de cidre et divers outils.
Les mariniers logent dans la cabine arrière tandis que le matelot se trouve dans la cabine avant avec le matériel.
Le chaland nantais peut être gréé d'un mât central sur lequel on envoie une grande voile carrée. Elle est principalement utilisée sur la Loire ou sur l'Erdre, mais également dans certains briefs du canal. La longue barre en bois permet d'actionner un gouvernail de grande surface. Malgré l'importance de celui-ci, la manœuvrabilité reste aléatoire -  particulièrement en Loire par fort courant -. Pour se loger dans les écluses, on relève la partie arrière du gouvernail montée sur charnière et équipé d'un palan.
La voile, le halage à cheval ou à col d'homme, mais également la bourde maniée par le matelot, sont ses différents moyens de propulsion."


Pénette à levées



"Ce type d'embarcation de 24 à 26 mètres est constitué de deux demi-bateaux, liés par des harts (anneaux de corde.)
Rustique, spécialisé dans le transport des bois, plus particulièrement des poteaux de mine, mais également de pierres et de minerai, sur de courtes ou moyennes distances, les deux moitiés sont souvent chargées perpendiculairement à la rive, les levées faisant office de passerelles.
Le certificat de jaugeage des pénettes montre qu'elles peuvent fréquenter la Loire, la Vilaine, le canal de Nantes à Brest et le Blavet. En fait, ces bateaux du Pays de Redon ont comme principal avantage de se désolidariser l'un de l'autre sur des cours d'eau étroits comme l'Aff, l'Arz ou le Don où le marinier peut les faire "éviter" (c'est à dire faire demi-tour) l'un après l'autre.
Les cabanes se trouvent dos à dos au milieu de la péniche. Leur aménagement est sommaire: deux couchettes équipées d'une paillasse et d'une couverture, une table, quelques tabourets, les ustensiles de ménage et un poêle constituent le mobilier."


Chaland de Rance



"Encore appelé "malouin", il navigue presque uniquement entre Rennes et St Malo bien que son gabarit - 26 mètres x 4,50 mètres - l'autorise à fréquenter l'ensemble du réseau breton.
La navigation dans l'estuaire de la Rance, entre St Malo et l'écluse du Chatelier, l'oblige à une double adaptation: mer - canaux.
Il est construit à franc-bord avec un avant et un arrière rond. Son fond n'est pas plat, mais légèrement arrondi. Ce type d'embarcation spécialisé dans le transport du bois et du charbon, peut également servir à approvisionner Rennes en pâte de bois. Les deux cales sont recouvertes de panneaux.
Il est gréé de deux mâts, montés sur jumelles, deux voiles au tiers de taille sensiblement identique y sont envoyées pour la navigation dans la partie maritime. Cette navigation justifie également la présence d'un treuil et d'une ancre sur la plage avant.
Le logement des mariniers, surmonté d'un rouf, se trouve à l'arrière; le poste avant est quant à lui réservé au matelot et au matériel.
Sur le canal d'Ille et Rance, il est généralement tiré par un cheval."


Graffiti de navires - XVIIème siècle


Au mois d'octobre 1984, Patrick Motte, architecte redonnais, chargé par la ville de Redon de la restauration d'une maison située dans la grande-rue, tout près de l'ancien port de Vilaine, remarque sur certaines pièces de bois de la cage d'escalier, des entailles représentants des bateaux.
Tout laisse à penser qu'il s'agit de bois de réemploi, car les bateaux gravés étaient présentés à l'envers. L'architecte s'étonne de procédés inhabituels dans la conception de cette maison, comme dans d'autres édifices de la rue.
Peut-on en déduire que des charpentiers de marine pouvaient à l'occasion construire des maisons et y utiliser des matériaux de récupération de navires ?"



vendredi 1 août 2014

Merci patron

"Quand on arrive à l'usine
La gaieté nous illumine
L'idée de faire nos huit heures
Nous remplit tous de bonheur
D'humeur égale et joyeuse
Nous courons vers la pointeuse
Le temps d'enfiler nos bleus
Et nous voilà tous heureux..."



Activité estivale










Sous l'influence de Mercure, du Soleil et de Jupiter, alliés dans le signe du Lion, vous débordez d'énergie, vous voulez faire des tas de choses, vous détendre et profiter de la vie ou vous consacrer à vos hobbies préférés. Mieux si vous être en vacances et encore mieux si vous les partagez avec les personnes qui comptent dans votre vie. Tout le mois d'août sera marqué par de nouvelles rencontres pleines de promesses dans votre vie professionnelle et sentimentale. Profitez des derniers jours de l'été avec une robe légère et originale. 

Et le look ? Féminin et intemporel, l'imprimé à fleurs du bandeau avec armature que vous porterez avec le string. Optez pour ce délicieux ensemble et ajoutez la touche de couleur des tongs avec leurs strass et leur fleur appliquée.



TWIN-SET Ce mois, vous vous sentez...
ACTIVE