jeudi 29 mai 2014

La nuit n'en finit plus

Courez voir le dernier film des frères Dardenne, Deux jours, une nuit !


Dior Addict





Un magnifique rouge à lèvres, à l'éclat incomparable.
Le mien, très très rouge, s'appelle Open Me.
Je l'adore !
Un très beau cadeau, sans doute parce que je suis une très gentille fille...

Tous en scène[s] ! à l'Aquarium

Un spectacle festif de théâtre / danse / musique en 2 volets
Au Théâtre de l'Aquarium à La Cartoucherie de Vincennes
24 et 25 mai 2014.

"Cette année, le Théâtre de l'Aquarium a proposé à six conservatoires de Paris et à des amateurs de relever un pari fou: s'accaparer les quatre spectacles de sa saison 2013/14 pour aboutir ensemble à une grande pièce chorale en 2 volets.
Conçu par François Rancillac (metteur en scène et directeur du Théâtre de l'Aquarium) et Assane Timbo (metteur en scène et comédien) à partir des projets des participants et de leurs professeurs, ce bouquet final rassemblera sur scène plus de 150 amateurs et apprentis comédiens."



Quelle bonne idée a eu le Théâtre de l'Aquarium d'ouvrir ses portes à de jeunes apprentis comédiens et à des amateurs, nous permettant ainsi d'approcher un théâtre, certes moins léché, mais riche de très nombreuses émotions !

Je n'ai pour ma part assisté qu'au premier volet, celui des amateurs, dans lequel joue mon ami Orélien Péréol.
Sur le plateau évolue un grand nombre de comédiens, très actifs et très mobiles, organisant souvent l'espace à l'aide de chaises, portées, traînées, renversées, tantôt sièges, tantôt estrades ou bien encore cocons protecteurs sous lesquels s'abriter. Avec un beau dynamisme, ils réinterprètent les thématiques des spectacles présentés cette saison au Théâtre de L'Aquarium. On retrouve ainsi le meurtre sacrilège d'Œdipe roi, la famille étrange du Mardi où Morty est mort et le vol d'identité de Vaterland.
Entre culpabilité, mémoire et temps qui passe, le pari des amateurs est très réussi et on rit beaucoup. On est ému aussi parfois par ces évocations du passé perdu, par cet homme cocasse qui feuillette l'album photos de sa vie.


"Là, un matin, là, un soir..."

L'histoire de Vaterland m'a en particulier beaucoup touchée et intéressée, le périple de ce soldat allemand qui en pleine occupation tue un civil français pour prendre sa place.


"Ich schaue ihn an. Ich schaue mich an.
Sein Gesicht, mein Gesicht."

Les parties dansées, où les chaises sont à nouveau éléments constitutifs de la chorégraphie, sont très belles et s’intègrent parfaitement à l'ensemble. Seul bémol, la fin, peut-être un peu trop longue, et la lecture de très courts textes sans intérêt, qui sentent vraiment beaucoup l'atelier d'écriture. Le spectacle aurait sans doute gagné à s'achever un peu plus tôt, mais n'en reste pas moins une impression très agréable de travail et d'inspiration. Félicitations !





mardi 27 mai 2014

A La Cartoucherie de Vincennes

Une guérite, quelques graffitis, de la pluie sur le bois de Vincennes.
Et le plus important, c'est ce qu'on ne voit pas.










lundi 26 mai 2014

Le Voyageur et son ombre

Un voyageur pensif en fronçant fort son front
contemplait la nature énorme énorme chose
pleine de mystères et de contradictions
pleine de boules puantes et de fleurs écloses
Tout autour s'étendait les près et la verdure
les volcans les jardins les rochers et l'azur
les forêts les radis les oiseaux les pinsons
les golfes les déserts les bœufs les charançons
et le penseur pensif toujours fronçant sa hure
contemplait contemplait contemplait la nature
Il se mit à pleuvoir Alors le voyageur
ouvrit son parapluie et regarda quelle heure
il était à sa montre et reprit son chemin
en murmurant tout bas: moi je n'y comprends rien


Raymond Queneau
in Battre la campagne
1968.

dimanche 25 mai 2014

Les plus belles robes du Festival de Cannes 2014

Une petite rétrospective toute subjective des plus belles tenues, mais également des actrices et modèles les plus inspirantes.

Adèle Exarchopoulos, toujours auréolée de sa fraîcheur juvénile, se montre de plus en plus pointue en mode.

En Louis Vuitton.


En harmonie avec Cate Blanchett dans des robes Valentino, le chic est vraiment au rendez-vous.

En Valentino au Trophée Chopard.


Freida Pinto fait mouche avec ces deux tenues qui lui vont à ravir.

En Michael Kors.


En Oscar de la Renta.


Aishwarya Rai est ravissante au gala de l'AmfAR.

En Armani Privé au gala de l'AmfAR.


Amira Casar ose un look résolument rock'n roll.

En Lanvin.


Et Eva Longoria joue avec une coupe très originale qui la met en valeur.

En Vionnet.


Christina Hendricks est l'une des plus belles femmes du tapis rouge. La séduction incarnée !

En Alberta Ferretti.


Marion Cotillard a misé sur le court et sur le choc des matières. Son collier sur le tapis rouge est ravissant.

En Christian Dior.


En Maison Martin Margiela.


America Ferrera ou la revanche des petites grassouillettes un peu trop brunes (comme moi !)

En Hobeika Couture.


Kristen Stewart et Juliette Binoche sont toutes deux en Chanel; l'une est resplendissante quand l'autre a l'air d'être en pyjama...

En Chanel.


Dans sa robe à l'épaule fleurie, Paz Vega a un petit côté andalous qui la met très en valeur.

En Ralph & Russo.


Ma favorite ! Et j'aime beaucoup également sa robe vert émeraude joliment décolletée.

En Prada.


La robe d'Eva Herzigova, très années 1950, aux magnifiques broderies, est parmi mes préférées.

En Dolce & Gabbana.


Mais finalement comme l'année dernière, ma tenue favorite reste celle de Sonam Kapoor, l'une des rares à oser le volume XXL. Elle a raison, elle est splendide. L'ADN même du look tapis rouge.

En Elie Saab.



Cannes 2014, le palmarès !

Lambert Wilson, maître de cérémonie.
Si ce n'est la jolie symbolique du Prix du jury récompensant à la fois, et l'histoire du cinéma avec Godard, et son avenir avec Dolan, cette 67ème édition du Festival de Cannes affiche sans doute le palmarès le plus décevant de ces dernières années. Les films ayant notoirement enthousiasmé la critique et le public sont absents. Ceux qui ont vidé les salles sont encensés. Une apologie du cinéma ennuyeux ?



Un jury peu inspiré.


Palme d'Or:


Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan.

Quentin Tarantino, Nuri Bilge Ceylan et Uma Thurman.


Grand Prix:


Le Meraviglie de Alice Rohrwacher.

Alice Rohrwacher et Sophia Loren.


Prix de la mise en scène:


Bennett Miller pour Foxcatcher.

Bennett Miller.


Prix du jury:


Mommy de Xavier Dolan.
Adieu au langage de Jean-Luc Godard.

Xavier Dolan.


Prix du scénario:


Andrey Zvyagintsev et Oleg Negin pour Leviathan.

Paz Vega et Andrey Zvyagintsev.


Prix d'interprétation féminine:


Julianne Moore pour Maps to the stars.

Bruce Wagner (pour Julianne Moore) et Daniel Auteuil.


Prix d'interprétation masculine:


Timothy Spall pour Mr. Turner.

Monica Bellucci et Timothy Spall.

samedi 24 mai 2014

Le Cross du Figaro 2014


La 42ème édition du Cross du Figaro, la deuxième depuis la reprise en septembre dernier, puisque l'épreuve s'était interrompue depuis 2000, a eu lieu dimanche dernier dans le magnifique domaine national de Saint-Cloud, sous un soleil radieux.
Pour moi, ce fut la course du madame Figaro, un 6 km réservé aux filles. Le parcours n'est pas facile, car il faut affronter plusieurs montées assez ardues, mais le cadre est vraiment somptueux, ce qui fait que c'est pour l'instant ma course préférée.



6 km en 0h 42' 45''.
319ème sur 408 dans ma catégorie Senior femme.
533ème sur 682 au classement général.

Cannes 2014, jour 10

L'équipe du film Leviathan.


Olivier Assayas et l'équipe du film Sils Maria.


Pulp Fiction est sans doute l'un de mes premiers souvenirs du Festival de Cannes. La Palme d'Or de mes 17 ans ! Je n'ai vu le film qu'un an après sa sortie, dans une toute petite salle de Dijon qui ne doit plus exister aujourd'hui. J'étais avec mes meilleurs amis de l'époque, nous étions de jeunes étudiants plutôt prétentieux si l'on y réfléchit bien et nous avions fumé des clopes durant toute la projection dans la salle déserte. Plus qu'un excellent souvenir, un moment d'anthologie.
C'était il y a 20 ans.


John Travolta, Uma Thurman et Quentin Tarantino.





Et demain, la Palme d'Or !

vendredi 23 mai 2014

Cannes 2014, jour 9

Ken Loach et l'équipe du film Jimmy's Hall.


L'équipe du film Mommy, qui a vraiment été très apprécié.
La Palme d'Or ?

Anne Dorval, Xavier Dolan et Suzanne Clément.


Asia Argento,
venue présenter son film Incompresa dans la sélection "Un certain regard",
accompagnée de son actrice Charlotte Gainsbourg.


Les deux films en compétition vendredi 23 mai:


- Sils Maria du réalisateur français Olivier Assayas.




- Leviathan du réalisateur russe Andrey Zvyagintsev.

jeudi 22 mai 2014

Skyfall


Cannes 2014, jour 8

L'équipe du film Adieu au langage, sans Jean-Luc Godard.


L'équipe du film The Search.

Bérénice Bejo, Abdul-Khalim Mamatsuiev et Michel Hazanavicius.


Les deux films en compétition jeudi 22 mai:


- Jimmy's Hall du réalisateur britannique Ken Loach.



- Mommy du réalisateur canadien Xavier Dolan, que j'affectionne tout particulièrement. Mon chouchou.