mercredi 23 octobre 2013

Le Grand-duc de François Pompon

Une salle du Musée des Beaux Arts de Dijon est consacrée au sculpteur animalier François Pompon.

François Pompon naît à Saulieu en 1855 dans un milieu modeste.
Après avoir été apprenti dans l'atelier de menuiserie et d'ébénisterie de son père, il suit les cours de l'École des Beaux Arts de Dijon puis ceux de l'École des Arts Décoratifs à Paris, tout en étant ouvrier marbrier dans une entreprise funéraire pour gagner sa vie.
De 1890 à 1895, il travaille dans l'atelier d'Auguste Rodin.
C'est en Normandie, au début du XXème siècle, que Pompon commence à modeler les animaux de la basse-cour. Il se fabrique un établi portatif qui lui permet d'approcher au plus près ses sujets. Il s'intéresse à tout: animaux domestiques, de la ferme, de la forêt et même aux pensionnaires exotiques du Jardin des Plantes.
Son Ours blanc grandeur nature connaît un grand succès au Salon d'automne de 1922 et lui apporte la célébrité.
Pompon meurt à Paris en 1933 et est inhumé à Saulieu. Son Condor en bronze surmonte sa tombe et semble veiller sur son repos.


Grand-duc
Uhu
Bronze, 1927-1930.
"Il existe de cette très belle œuvre des versions en plâtre, marbre et pierre."




Pompon représente des animaux tout en rondeurs et complètement immobiles. Il épure au maximum ses œuvres: pas de plumes ni de poils.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire